La Communauté de Communes: un grand projet .

De nos jours, il est quasiment impossible à une commune isolée de faire face à l'ensemble des investissements nécessaires à l'intérêt général et aux frais de fonctionnement qui en résultent.

Cette constatation a conduit, en 2002, le Maire de Pineuilh à proposer au Maire de Sainte-Foy-la-Grande, qui a immédiatement répondu favorablement, la constitution de trois groupes de travail sur des thèmes primordiaux visant à un rapprochement entre les deux municipalités.

La synthèse qui a suivi ces réunions, a mis en lumière la volonté d'oeuvrer ensemble pour l'intérêt général, en faisant abstraction des appartenances politiques des uns et des autres.

Ce succès a eu pour effet de pousser la réflexion communautaire plus avant, en proposant aux 14 Maires du canton de Sainte-Foy-la-Grande de se regrouper au sein d'une même Communauté de Communes, ayant pour vocation de fédérer les moyens au sein d'un espace commun de solidarité.

C'est sur ce concept qu'est née le 1er janvier 2003 la Communauté de Communes du Pays Foyen.

Les complexités et les réticences administratives ne permettaient pas, dans ce délai relativement court, d'intégrer la commune de Port-Sainte-Foy-et-Ponchapt (située en Dordogne) dans cette nouvelle structure. C'était sans compter sur la pugnacité des élus concernés des deux départements qui ont finalement obtenu gain de cause pour que la commune de Port-Sainte-Foy-et-Ponchapt puisse rejoindre la Communauté de Communes du Pays Foyen le 1er janvier 2004.

La Communauté de Communes a été fondée sous le régime fiscal de la Taxe Professionnelle Unique, mais compte tenu des incertitudes conçernant les diverses dotations dont elle est bénéficiaire, le Conseil Communautaire s'est récemment prononcé en faveur d'une fiscalité mixte.

Les compétences transférées par les communes à la Communauté de Communes du Pays Foyen sont :

  • le développement économique ;
  • l'aménagement de l'espace communautaire ;
  • l'environnement ;
  • le logement social ;
  • l'action sociale avec la création d'un Centre Intercommunal d'Action Sociale le 1er juillet 2003 ;
  • la politique en faveur de la petite enfance et de la jeunesse ;
  • l'action culturelle et sportive ;
  • le Centre de secours ;
  • l'adhésion au Syndicat Départemental du Haut Débit Internet (Gironde numérique)
Partagez cet article
FaceBook  Twitter  

bandeaumarchepublic22
bandeaureglezfactures

logoretrouveznoussurfbook

PFm Couv 2017

 

Destination loisirs rentree 2017 couv

French Dutch English German Spanish

Developed in conjunction with Ext-Joom.com